Comm'Unique #20 

(Lettre d'Information - décembre 2016)

2016, une année de défis...

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas forcément, alors pour se faire une idée plus précise, nous avons décidé d'aller à la rencontre de Laurent PUJOL, le gérant de Crédit Unique.

A la veille de clôturer l’année 2016, quel premier bilan pouvez-vous faire?

2016 a été une année de défis, commercialement nous avons pris la décision de nous concentrer sur nos fondamentaux en axant notre développement commercial sur la prescription bancaire ; c’est un travail de fond qui commence à porter ses fruits sur le dernier trimestre et je profite de l’occasion pour remercier tous les collaborateurs pour leur investissement quotidien dans cet objectif entreprise.

L’autre challenge que nous devions relever a été de lancer la marque Crédit Unique, je crois que nous avons su fédérer autour de notre métier grâce à cette marque et aujourd’hui nous continuons d’optimiser notre communication globale.

Bilan de l'année 2016 Crédit Unique

2016 était placée sous le signe de la transition, sans tout dévoiler aujourd’hui, quelles sont vos attentes pour l’année 2017 ?

La priorité pour moi est de faire de Crédit Unique un acteur incontournable sur nos zones d’implantations, comment ? En privilégiant bien sûr la prescription bancaire mais aussi en renforçant notre présence sur des zones plus éloignées, cela peut prendre différentes formes, ouverture d’agences, partenariat… et je vais m’arrêter là car beaucoup de choses sont à l’état de projet.

Avant de se quitter, que peut-on vous souhaiter pour 2017 ?

(Rire) et bien depuis 1996 mes collaborateurs et moi-même avons comme seul objectif la satisfaction de nos clients et de nos prescripteurs ; aujourd’hui plus de 1 200 agences nous font confiance alors nous allons faire en sorte que cela continue le plus longtemps possible !