Comm'Unique #23 

(Lettre d'Information - février 2017)

Le crédit notre baromètre confiance...

La notion de confiance est souvent présentée par les économistes comme un élément moteur pour la santé de notre économie mais comment se mesure-t-elle réellement. Plusieurs indicateurs s'offrent à nous mais nous allons concentrer notre réflexion sur le "crédit".

Emprunter, c'est miser sur l'avenir !

En 2016, le taux de détention des crédits à l'accession à la propriété ( 23.3%) a atteint un niveau que nous n'avons plus vu depuis les années 2000. A l'inverse la détention des crédits à la consommation s'est stabilisée. Selon l'enquête de l'observatoire des crédits aux ménages publiée en ce début d'année, 89.8% des crédits à la consommation sont utilisés pour financer la réalisation de projet d'équipement (auto, moto, amélioration de l'habitat).

Globalement la confiance est là, les ménages ont le sentiment depuis 2015 que leur situation financière s'est améliorée et estiment que le poids de leurs charges de remboursement continue de s'alléger, 50% considèrent que leurs remboursements sont supportables voire très supportables et 36% estiment qu'ils sont élevés mais supportables.

emprunter pour l'avenir

Les Français s'investissent dans des projets engageants

Si les moins de 35 ans sans enfant pensent déménager et équiper leur logement, les jeunes parents veulent plutôt réaliser des travaux pour 30%, avec l'envie pour 20% d'entre eux de vouloir agrandir leur petite famille.

Le financement de ces projets se font pour près d'une famille sur trois par un emprunt, mais notons également que le financement par l'épargne de précaution peut atteindre 50% pour les couples de moins de 35 ans sans enfant. Ce ratio tend à se réduire à 30% dès lors que des enfants sont présents dans le foyer.

les chiffres du crédit

Nous venons de voir que des signes encourageants étaient bien là et que le regain de la demande et confiance des ménages avaient permis d'inverser la tendance baissière du taux de détention des crédits. Toutefois les ménages ont modifié leur pratique de recours au crédit; certes le crédit est un élément décisif dans la réalisation de projet mais il reste une décision mûrement réfléchie et nous pensons que les contraintes des différentes dispositions législatives n'y sont pas étrangères.

Sources:

Observatoire des crédits aux ménages-enquête réalisée en novembre 2016

Observatoire Cetelem